Acheter une maison ou un appartement – Achat bien immobilier

Accueil Forums Les textes de Loi La Loi Alur Acheter une maison ou un appartement – Achat bien immobilier

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #16352
    En Visite Privée
    Maître des clés

    Acheter un bien immobilier demande du temps. Trouvez dès maintenant votre bien à acheter parmi des annonces immobilières partout en France et dans les DOM TOM, et si vous ne trouvez pas, contacter un chasseur immobilier près de chez vous, par exemple dans les Hauts de France.

    De nouveaux extraits de la Loi Alur :9° Au deuxième alinéa de l’article 6, les mots : « d’habitation » sont remplacés par les mots : « de résidence », le mot : « premier » est remplacé par le mot : « deuxième » et la référence : « au deuxième alinéa » est remplacée par les références : « aux 1° à 3° » ;
    10° L’article 7 est ainsi modifié :
    a) Le a est complété par une phrase ainsi rédigée :
    « Le paiement partiel du loyer par le locataire réalisé en application des articles L. 542-2 et L. 831-3 du code de la sécurité sociale ne peut être considéré comme un défaut de paiement du locataire ; »
    b) Le d est complété par deux phrases ainsi rédigées :
    « Les modalités de prise en compte de la vétusté de la chose louée sont déterminées par décret en Conseil d’Etat, après avis de la Commission nationale de concertation. Lorsque les organismes bailleurs mentionnés à l’article L. 411-2 du code de la construction et de l’habitation ont conclu avec les représentants de leurs locataires des accords locaux portant sur les modalités de prise en compte de la vétusté et établissant des grilles de vétusté applicables lors de l’état des lieux, le locataire peut demander à ce que les stipulations prévues par lesdits accords soient appliquées ; »
    c) Le e est ainsi rédigé :
    « e) De permettre l’accès aux lieux loués pour la préparation et l’exécution de travaux d’amélioration des parties communes ou des parties privatives du même immeuble, de travaux nécessaires au maintien en état ou à l’entretien normal des locaux loués, de travaux d’amélioration de la performance énergétique à réaliser dans ces locaux et de travaux qui permettent de remplir les obligations mentionnées au premier alinéa de l’article 6. Les deux derniers alinéas de l’article 1724 du code civil sont applicables à ces travaux sous réserve du respect de la loi n° 67-561 du 12 juillet 1967 relative à l’amélioration de l’habitat. Avant le début des travaux, le locataire est informé par le bailleur de leur nature et des modalités de leur exécution par une notification de travaux qui lui est remise en main propre ou par lettre recommandée avec demande d’avis de réception. Aucuns travaux ne peuvent être réalisés les samedis, dimanches et jours fériés sans l’accord exprès du locataire. Si les travaux entrepris dans un local d’habitation occupé, ou leurs conditions de réalisation, présentent un caractère abusif ou vexatoire ou ne respectent pas les conditions définies dans la notification de préavis de travaux ou si leur exécution a pour effet de rendre l’utilisation du local impossible ou dangereuse, le juge peut prescrire, sur demande du locataire, l’interdiction ou l’interruption des travaux entrepris ; »
    d) Le g est ainsi rédigé :
    « g) De s’assurer contre les risques dont il doit répondre en sa qualité de locataire et d’en justifier lors de la remise des clés puis, chaque année, à la demande du bailleur. La justification de cette assurance résulte de la remise au bailleur d’une attestation de l’assureur ou de son représentant.
    « Toute clause prévoyant la résiliation de plein droit du contrat de location pour défaut d’assurance du locataire ne produit effet qu’un mois après un commandement demeuré infructueux. Ce commandement reproduit, à peine de nullité, les dispositions du présent alinéa.
    « A défaut de la remise de l’attestation d’assurance et après un délai d’un mois à compter d’une mise en demeure non suivie d’effet, le bailleur peut souscrire une assurance pour compte du locataire, récupérable auprès de celui-ci.
    « Cette mise en demeure doit informer le locataire de la volonté du bailleur de souscrire une assurance pour compte du locataire et vaut renoncement à la mise en œuvre de la clause prévoyant, le cas échéant, la résiliation de plein droit du contrat de location pour défaut d’assurance du locataire.
    « Cette assurance constitue une assurance pour compte au sens de l’article L. 112-1 du code des assurances. Elle est limitée à la couverture de la responsabilité locative mentionnée au premier alinéa du présent g. Le montant total de la prime d’assurance annuelle, éventuellement majoré dans la limite d’un montant fixé par décret en Conseil d’Etat, est récupérable par le bailleur par douzième à chaque paiement du loyer. Il est inscrit sur l’avis d’échéance et porté sur la quittance remise au locataire.
    « Une copie du contrat d’assurance est transmise au locataire lors de la souscription et à chaque renouvellement du contrat.
    « Lorsque le locataire remet au bailleur une attestation d’assurance ou en cas de départ du locataire avant le terme du contrat d’assurance, le bailleur résilie le contrat souscrit pour le compte du locataire dans le délai le plus bref permis par la législation en vigueur. La prime ou la fraction de prime exigible dans ce délai au titre de la garantie souscrite par le bailleur demeure récupérable auprès du locataire. » ;

    Source : légifrance

    Acheter un bien immobilier peut être un moment stressant dans votre vie, surtout si vous décider d’agir seul. Un chasseur immobilier pourra vous accompagner. Que vous soyez propriétaire à Paris, Reims ou locataire de votre logement à Lyon, Nantes, suivez nos conseils avisés pour réussir votre prochain achat immobilier.

    Un chasseur immobilier à Reims ou à Paris ?

    Par exemple, pourquoi ne pas choisir d’investir à Paris ? Un appartement Boulevard de l’Amiral-Bruix (75116), Un studio avec vue dégagée Rue Pastourelle (75003), un 3 pièces traversant Rue Charles-Baudelaire (75012), un T2 dans une résidence tranquille Rue Christiani (75018), Rue Jean-Carriès (75007), Rue Damesme (75013), un rez de chaussée Rue Georges-Bizet (75116), Rue Brignole (75116), Square de La Tour-Maubourg (75007), Rue Vasco-de-Gama (75015), Rue de Bourgogne (75007), Rue Froidevaux (75014), Rue de l’Aqueduc (75010), Rue Joanès (75014), Rue Jean-Calvin (75005), Rue Nicolaï (75012), Rue Carcel (75015).

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Aller à la barre d’outils